Histoire de la Mission

Les Sœurs Franciscaines Missionnaires du Sacré-Cœur sont présentes dans la République centrafricaine depuis 1987, lors de la creation de leur première mission à Niem et après quelques années Maïgaro Leur engagement principal est la promotion et l'éducation des femmes, l'alphabétisation , les soins de santé avec des animations dans les villages.

A Maïgaro, en 1995, a été construit un Institut Technique Professional Féminin, le seul existant en RCA, dans le but de donner aux étudiantes une formation outre que un' éducation scolaire,aussi une éducation social et professionnelle leur permettant d'être protagonistes du renouvellement du tissu social dans lequel elles vivent, en améliorant habitudes ancestrales qui ont relégués enfants et femmes dans un état d'infériorité absolue.

Plus tard, voulant s'assurer que les enfants et les jeunes filles de la région aient l'accès à un'éducation de base ,totalement absente dans le système public , les Sœurs , en l'année 2000,ont ouvert l'école primaire - articulé sur un an préscolaire et 5 ans d'enseignement primaire, fréquentée actuellement par environ 250 élèves.

Coté sanitaire, à l'époque les Sœurs avaient commencé à distribuer des médicaments, mais bientôt l'état de santé grave de la population conduit la mission a ouvrir un petit dispensaire dans la vieille maison qui avait abrité la petite Communauté religieuse.

Toutes les activités sanitaires (accueil, hospitalisation, maternité, examens, vaccinations) du dispensaire avaient lieu dans les quatre chambres ,dont la structure été divisée, mais qui tous les jours s'averaint tout à fait insuffisantes. En fait, ce qu'il devait être un simple lieu de distribution des médicaments, pour répondre aux besoins immenses de la population - faisait fonction d' hôpital mais sans médecin.

Au fil des ans, l'afflux important et constant de personnes malades à la petite installation médicale, même venant des zones très reculées, a rendu nécessaire la réorganisation du service avec la construction d'un nouvel hôpital pouvant accueillir et répondre adéquatement aux besoins de la population . Cela a permis la réalisation du rêve longtemps caressé dans le cœur de la communauté et partagé par tant d' amis proches et lointains.

Ainsi, grâce à quatre ans de travail acharné de nombreux bénévoles professionnels et dévoués et des dons de nombreux bienfaiteurs, le 2 février 2007 a ouvert ses portes un nouvel hôpital moderne, équipé et confortable, fonctionnelle à la fois pour les patients et pour le personnel. La nouvelle structure est divisé en zones et services d'une manière logique qui répond aux exigences sanitaires ,épidémiologiques et culturels des populations locales.

A l'intérieur de la mission, ont été récemment construites des petites maisons pour l'accueil des bénévoles qui s'alternent régulièrement pour l'entretien des structures et pour le développement d'activités éducatives et sanitaires .

En 2010,on a construit la Maison Odette, qui abrite actuellement 11 garçons et filles en difficulté.

 
Facebook MySpace Twitter Digg Delicious Stumbleupon Google Bookmarks RSS Feed